En nuestra pasada visita a París, tuvimos la oportunidad de ir a un museo que nos encanta: el Quai Branly. Tenían una exposición itinerante (19/6/2012 al 30/09/2012) llamada Les Seductions du Palais. Cusiner et Manger en Chine (http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/a-l-affiche/les-seductions-du-palais.html) . Es una muestra muy particular porque es sobre comida pero no hay nada comestible en ella… 

Es un impresionante recorrido por la cocina china, una de las mas antiguas y deliciosas del mundo, vista a través de los objetos utilizados para cocinar o comer. Inicia con el neolítico y llega hasta las cortes de los emperadores. 

Aprovechamos una visita guiada que fue extraordinaria. 

Les he fotografiado prácticamente toda la exposición y algunas vista de la ciudad desde la misma . Que la disfruten …

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=5KBJ8b_0Yhc&feature=player_embedded#![/youtube]

 

Les Séductions du palais présente les traditions de table chinoises à travers une centaine d’objets provenant majoritairement du Musée national de Chine, partenaire de l’exposition, et complétés par une sélection d’oeuvres issue du musée des arts asiatiques Guimet.

Processus civilisateur en marche depuis quelques 7 000 ans, cuisiner et manger en Chine ne peut se limiter à la simple chronique d’un comportement quotidien étayé par un lot d’objets, car au-delà du miroir du temps transparaît une chaîne impressionnante de découvertes, d’implications, d’approfondissements… Il suffit pour s’en rendre compte d’évoquer la vaisselle au fil des âges : vaisselle en poterie néolithique, bientôt métamorphosée en bronze sous les trois premières dynasties royales (2e et 1er millénaires avant notre ère), convertie en laque (à partir du 3e siècle av. J.-C.), puis en vaisselle d’or et d’argent sur les tables des palais des Tang (618-907) avant que ne triomphe définitivement la délicate porcelaine sous les Song (960-1278).
L’exposition se développe en 2 temps principaux : une première séquence, à dominante historique, plante le décor tout en saisissant le phénomène dans les principales étapes de son développement chronologique à travers les différents types de vaisselle, les diverses inventions (dont celle des pâtes alimentaires et l’introduction du thé), les nombreux aliments et préparations, etc. ; un second mouvement livre une approche différente de la cuisine chinoise, dans son déploiement géographique.

1 comentario en «Les Seductions du Palais. Cusiner et Manger en Chine, Musee Quai Branly»

  1. Hola, he visitado tu blog y me gustaria proponerte una colaboracion en materia de contenidos. Si te interesa puedes ecribirme a [email protected]. Gracias. Un saludo.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *